Réaménager son appartement (2)

Michaël voulait un séjour masculin. Des matières brutes, des couleurs sombres… On pense tout de suite au béton, au gris foncé, au noir mat. Problème : dans le nouvel emplacement de la salle à manger trône une cheminée en marbre rose corail…

La démolir, la peindre, la noyer dans le beige ? Cela aurait dommage de passer à côté de cette pièce de caractère, si embarrassante soit-elle. Et si, au contraire, nous prenions le parti de l’assumer ? D’autant que le rose permet une association de couleurs audacieuses mais élégante avec sa complémentaire, le vert, qui en version sombre peut tout à fait s’accorder avec un intérieur masculin. Ça tombe bien : l’appartement est rempli de plantes vertes et luxuriantes qui s’accorderont très bien avec l’ensemble.

Il restait à choisir le vert. Sombre pour rester discret, mais avec suffisamment de caractère pour jouer le concerto avec la cheminée. Et mat, pour contraster avec le brillant du marbre. Après plusieurs essais, c’est un vert empire qui s’est imposé. Vert empire, couleur aristocratique à l’honneur à la cour de Napoléon III, sous le règne duquel l’immeuble de Michaël a été construit…

L’ambiance de la salle à manger s’est donc élaborée autour de cette notion de jardin d’hiver néo-second empire, où des éléments d’origine s’accorderont avec des objets contemporains, comme une table à manger et des chaises d’inspiration industrielle et un bahut bas en métal noir.

Cette planche permettait d’avoir une idée de l’harmonie de couleur :

Une fois le mur peint, Michaël est conquis.

Deux enseignements à cette expérience : 1) la couleur peut très bien s’accorder avec un univers masculin, qui n’est pas synonyme seulement de blanc, de gris et de noir ; 2) le meilleur aménagement est souvent un compromis entre ce qu’un lieu nous dit de lui, de son histoire, et ce que nous voulons lui faire dire, aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *